LE MISANTHROPE

Jeudi 13 fév
20h00 / Théâtre
Durée 1h40 / CHF 70.-
Molière écrit Le Misanthrope sous-titré L’Atrabilaire amoureux avec l’énergie d’un être révolté. Une fougue contre la trahison, contre les gens de la cour qui font et défont les réputations. Il prouve ainsi que l’homme le plus vertueux n’est pas exempt de petites faiblesses. Une pièce décrite par ses contemporains comme «le portrait du siècle», un chef d’oeuvre. Faut-il fuir ce que l’on exècre et se retirer du monde ? Ou sommes-nous condamnés à composer avec nos semblables ? 
 
Alceste, le misanthrope, aime Célimène qui aime la cour… Alceste est le plus loyal et le plus droit des hommes. Malheureusement il lui manque une vertu, l’indulgence pour la conduite des autres. Dans son rigorisme, il pousse la franchise jusqu’à la brutalité. D’un compliment banal, il ne voit qu’imposture, intérêt, trahison et fourberie.
 
Une rencontre exceptionnelle entre cette oeuvre magistrale, d’une saisissante modernité, et la vision d’un maître, Peter Stein, au sommet de son art avec en tête de distribution un Lambert Wilson éblouissant.
 
De Molière
Mise en scène Peter Stein
 
Interprétation Lambert Wilson, Jean-Pierre Malo, Hervé Briaux, Brigitte Catillon, Manon Combes, Pauline Cheviller, Paul Minthe, Léo Dussolier, Patrice Dozier, Jean-François Lapalus, Dimitri Viau
 
Décors Ferdinand Woegerbauer
Costumes Anna Maria Heinreich
Lumière François Menou
Assistance à la mise en scène Nikolitsa Angelakopoulou
Diffusion Jean-Marc Dumontet Production